Concert n°15

Ajouter au calendrier 2022-06-24 20:00:00 2022-06-24 22:00:00 Europe/Paris La Belle Époque, poésie et romantisme, NUITS La Belle Epoque, poésie et romantisme NUITSCrépuscule. Nuit d'amour FAURÉ Quintette avec piano n° 1 (I. Molto Moderato) LEKEU Nocturne FAURÉ La Lune blanche luit dans les bois (La Bonne Chanson – n° 3)Rêve. Nuit d’ailleurs DE LA TOMBELLE Orientale BERLIOZ L’Île inconnue (Les Nuits d’été – n° 6) MASSENET Nuit d’Espagne SAINT-SAËNS Rêve d’OrientCauchemar. Nuit d’angoisse CHAUSSON Chanson perpétuelle ROPARTZ Ceux qui parmi les morts d'amour (Quatre Poèmes – n° 3)L’Aube. Nuit de fête WIDOR Quintette avec piano n° 1 op. 7 (III. Molto Vivace) LOUIGUY La Vie en rose HAHN La dernière valseSymbiose entre l’art du poète et celui du compositeur, la mélodie française est devenue le fleuron de la musique « Belle Époque » dans tous les salons parisiens, entre 1870 et 1914. Tournant peu à peu ses regards vers la salle de concert symphonique, le genre s’est aussi paré des couleurs de l’orchestre grâce au talent de Duparc, Saint-Saëns ou Debussy. Mais, curieusement, entre le simple piano accompagnateur et le vaste ensemble symphonique, seules quelques œuvres ont su tirer parti de la richesse et de la variété des effectifs de musique de chambre. Regroupant quatuor à cordes et piano autour du chanteur, la Chanson perpétuelle de Chausson, le Nocturne de Lekeu et le cycle La Bonne Chanson de Fauré allient l’art de la mélodie et celui du quintette avec piano, dans un ensemble dont les couleurs oscillent entre intimité et ambitions orchestrales. Isolées dans l’histoire de la musique, ces pages pionnières ont acquis une célébrité jamais démentie.Le programme proposé par Véronique Gens, avec la complicité du Palazzetto Bru Zane et de l’ensemble I GIardini, expérimente l’art de la transcription appliqué au répertoire de prédilection de l’artiste. Aux côtés des trois œuvres citées, des pièces de compositeurs célèbres (Berlioz, Saint- Saëns, Fauré, Massenet) voisinent avec des pages inconnues (La Tombelle, Ropartz, Hervé) pour retracer les émois d’une ambiance nocturne : charme de l’amour, voyage du rêve ou terreur du cauchemar. Le cheminement sentimental est coloré par des mouvements instrumentaux de quintettes avec piano. Et le voyage s’autorisera quelques détours par des chemins de traverse inattendus...« Gratuit pour les -12 ans avec preuve d'identité le jour du concert » Champagne Louis Roederer Flâneries Musicales de Reims

Programme

La Belle Epoque, poésie et romantisme
NUITS

Crépuscule. Nuit d'amour

FAURÉ
Quintette avec piano n° 1 (I. Molto Moderato)
LEKEU
Nocturne
FAURÉ
La Lune blanche luit dans les bois (La Bonne Chanson – n° 3)

Rêve. Nuit d’ailleurs
DE LA TOMBELLE
Orientale
BERLIOZ
L’Île inconnue (Les Nuits d’été – n° 6)
MASSENET
Nuit d’Espagne
SAINT-SAËNS
Rêve d’Orient

Cauchemar. Nuit d’angoisse
CHAUSSON
Chanson perpétuelle
ROPARTZ
Ceux qui parmi les morts d'amour (Quatre Poèmes – n° 3)

L’Aube. Nuit de fête
WIDOR
Quintette avec piano n° 1 op. 7 (III. Molto Vivace)
LOUIGUY
La Vie en rose
HAHN
La dernière valse

Symbiose entre l’art du poète et celui du compositeur, la mélodie française est devenue le fleuron de la musique « Belle Époque » dans tous les salons parisiens, entre 1870 et 1914. Tournant peu
à peu ses regards vers la salle de concert symphonique, le genre s’est aussi paré des couleurs de l’orchestre grâce au talent de Duparc, Saint-Saëns ou Debussy. Mais, curieusement, entre le simple piano accompagnateur et le vaste ensemble symphonique, seules quelques œuvres ont su tirer parti de la richesse et de la variété des effectifs de musique de chambre. Regroupant quatuor à cordes et piano autour du chanteur, la Chanson perpétuelle de Chausson, le Nocturne de Lekeu et le cycle La Bonne Chanson de Fauré allient l’art de la mélodie et celui du quintette avec piano, dans un ensemble dont les couleurs oscillent entre intimité et ambitions orchestrales. Isolées dans l’histoire de la musique, ces pages pionnières ont acquis une célébrité jamais démentie.

Le programme proposé par Véronique Gens, avec la complicité du Palazzetto Bru Zane et de l’ensemble I GIardini, expérimente l’art de la transcription appliqué au répertoire de prédilection de l’artiste. Aux côtés des trois œuvres citées, des pièces de compositeurs célèbres (Berlioz, Saint- Saëns, Fauré, Massenet) voisinent avec des pages inconnues (La Tombelle, Ropartz, Hervé) pour retracer les émois d’une ambiance nocturne : charme de l’amour, voyage du rêve ou terreur du cauchemar. Le cheminement sentimental est coloré par des mouvements instrumentaux de quintettes avec piano. Et le voyage s’autorisera quelques détours par des chemins de traverse inattendus...


« Gratuit pour les -12 ans avec preuve d'identité le jour du concert »

Partager

FACEBOOK Twitter Email Email